Petites considérations et conseils à propos du West Coast Swing, à l'attention des débutants, et seulement des débutants...

Publié le

Bon, un point s'impose pour les débutants en west coast swing. Pour les gens qui en font depuis peu, ou qui observent cette tribu de danseur, il y a quelques points à éclaircir. C'est un monde qui peut vous sembler, à vous les débutants, opaque, incompréhensible. Pour vous en sortir, il est essentiel pour vous de savoir certaines choses, sinon vous risquez de vous faire exclure par les danseurs plus anciens. Voici donc quelques considérations ou conseils donnés à l'attention des danseurs débutants, et seulement à eux.

Danseurs expérimentés passez votre chemin, ces considérations vous seront incompréhensibles et ne sont pas pour vous. Il est très important d'insister sur ce point: cet article n'est pas pour vous!

* D'abord un peu de vocabulaire. Pour désigner la danse, on dit "WCS" ou "west coast" pour les intimes. Normal "west coast swing" c'est un peu long. Pour désigner les danseurs eux-mêmes, on dit les "coasteurs", les "west coasteurs". Ensuite il est bon de savoir qu'il est très tendance de dire le nom des passes en anglais. En discutant avec des danseurs plus anciens, même francophones, vous vous apercevrez que le français passe assez mal. Par exemple "Left side pass" sera mieux compris que "Passage à gauche". Ecrivez le mot "danse" avec un c, c'est-à-dire "dance", mais pas avec un s. On ne dit pas "concours" mais "jack'n'jill". Essayez donc de placer les mots en anglais autant que possible lors des conversations, et ce même si il existe un équivalent en français, tout en travaillant l'accent américain. Tant pis pour ceux qui ne parlent pas l'anglais.

* Vous avez fait d'autres danses avant? Inutile d'en parler, pour un west coasteur, les autres danses n'existent pas. Même et surtout les autres danses swing sont mal perçues. Si vous avez fait 20 ans de Lindy-hop, Charleston et de boogie-woogie, sachez que selon un ancien westcoasteur, vous n'avez jamais fait de swing. Et si vous faites d'autres danses, dites bien que vous préférez le west coast swing, et ce même si ce n'est pas le cas, sinon on va vous regarder de travers.

* Un commandement: "Le west coast swing est supérieur à toutes les autres danses". Notez cette maxime au -dessus de votre lit, agenouillez vous tous les soirs devant et répétez la. Voir pour les plus radicaux d'autres variantes sont possibles "L'invention de la danse date du west coast swing", "le west coast swing est l'évolution ultime de la danse".

* Application directe du commandement ci-dessus: évitez d'admirer des danses autres que le westcoastswing, et ce même si vous voyez danser devant vous le champion d'Europe de Rumba. Vous pourriez être perçu comme un ennemi voulant infiltrer la tribu des west coasteurs, et par conséquent, vous risquez de vous faire exclure de ladite tribu. Sachez que pour un west coasteur, les autres danses n'ont rien d'esthétique ni de joli, certains westcoasteurs (rares il est vrai) font parfois même preuve d'un certain mépris envers les autres danses, donc cachez votre admiration des danseurs de Paso ou de claquettes.

* Une phrase entendue lors d'un cours par un professionnel américain :"La différence entre nous et les autres danses, c'est que nous-autres, nous maitrisons réellement ce que nous faisons avec notre corps." Mépris pour les autres danses ou phrase mal exprimée? Cela veut-il dire que les danseurs de valse, de tango, de break-danse, de danse classique et autre ne maitrisent pas ce qu'ils font? Et bien si vous discutez avec des danseurs de west coast swing expérimentés, vous vous apercevrez que c'est un sentiment très répandu. Donc ne soutenez pas le contraire, sinon on aura le sentiment que vous n'avez vraiment rien compris à la danse.

* "On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui" avait dit Pierre Desproges. Il en est de même en WCS. Mieux vaut ne pas trop parler de votre avis sur le westcoastswing à un grand gourou du WCS si vous n'êtes pas du même avis que lui. Certains n'admettent aucune critique sur la danse et le monde qui leur tient à cœur, et peuvent même parfois avoir des réactions radicales contre vous. Adaptez-vous à votre interlocuteur, surtout si celui-ci est influent dans le WCS. Certains gourous, professeurs ou danseurs ont une grande influence, et évitez donc de vous les mettre à dos. Si vous faites valoir un avis qui ne lui plait pas, alors cela se saura vite et une partie des danseurs de WCS risque de vous tourner le dos.

* Ne rappelez surtout pas que le west coast swing dérive du Lindy-Hop, et que le WCS a presque tout emprunté à ce dernier. Les westcoasteurs confirmés admettent ce fait, mais de manière étonnante, leur amour-propre en prend un coup. La réplique classique de votre interlocuteur consistera à dire que maintenant le WCS est une danse à part, donc si vous ne voulez pas froisser votre interlocuteur, appuyez ces propos verbalement dans ce sens (une approbation tacite et sous-entendue ne suffit pas).

* Le WCS n'est pas une danse codifiée. Et c'est pour cela que chaque professeur a sa manière de faire les différentes figures. Vous remarquerez donc vite que les différents professeurs vous expliqueront des manières de danser qui sont parfois contradictoires entre elles. Et il existe bel et bien plusieurs façons de danser le WCS. Ne vous inquiétez pas, même si cela parait étrange au début, on s'y habitue assez vite. Ne pointez pas ces contradictions, cela ne sert à rien. Prenez ce qui vous plait chez chaque professeur et faites un mix de tout cela. Vous aurez alors votre propre manière de danser.

* Soyez conscient que la danse est avant tout un business, pas une activité. Gardez en tête que les profs de WCS veulent tirer le maximum de profit de cette danse, et c'est pour ça qu'elle a été mise sur le marché. C'est pour cela qu'on essaiera de vous faire croire beaucoup de choses sur les rencontres de WCS, quitte à vous donner le conseil de vous inscrire à des week-ends inadaptés. Il est, par exemple, courant d'inciter des débutants à s'inscrire à des week-ends où rien n'est prévu pour eux. En tant que débutant, rien ne vous empêche d'y aller, mais vous aurez de fortes chances d'y faire tapisserie.

*Le look. Sachez qu'il est bien d'avoir un accessoire et de se faire remarquer. Typiquement il est bon d'avoir un chapeau, ou un gilet noir pour danser.

Le gilet noir est un cas particulier. En regardant dans une salle lors d'une soirée dansante, vous verrez qu'il est assez répandu, mais pas porté par n'importe qui. En revêtir un signifiera que vous êtes un bon danseur. Si vous avez le malheur de venir à une soirée dansante avec un gilet noir sans être un super danseur, alors vous serez considéré comme un usurpateur, quelqu'un qui veut se faire mousser (même si ce n'était pas votre idée de départ), ou un simple copieur de mode.

Le simple T-shirt pourra faire l'affaire, mais dans le but de vous donner un air détendu. Par contre, la chemisette, même la plus belle de toute votre garde-robe, est complètement ringarde, parce que cela signifiera que, en voulant vous habiller correctement avant de partir de chez vous, vous n'avez pas trouvé autre chose. A proscrire donc.

Pour ce qui est des chaussures, n'investissez pas trop dans les chaussures de danse, parce que en avoir peut être mal vu. Les tennis ou les chaussures de ville usées sont plutôt recommandées.

Pour la voiture, vous pouvez opter soit pour une vieille voiture aussi pourrie que possible, soit pour une sportive style audi coupée décapotable, mais dans ce dernier cas, il vous faudra assurer à coté. Essayez de faire en sorte qu'on ne vous voit pas au volant d'une Clio de monsieur tout le monde.

* Le must: avoir fait un voyage en Californie au pays de la mère patrie du WCS et y prendre un cours particulier avec un professionnel. Les débutants doivent bien comprendre que sans ce voyage, ils ne seront jamais considérés comme un bon (bonne) danseur (danseuse) de WCS, et ce quelque soit leur niveau réel, et même après 20 ans de cours et d'expérience avec les meilleurs profs. Le vieil adage qui dit qu'il vaut mieux « s'adresser à Dieu plutôt qu'à ses saints » reste valable en WCS, donc prenez un cours particulier en Californie avec un pro et faites le savoir discrètement sans en avoir l'air. Et ce même si le prof est mauvais pédagogue (chose très rare aux US, moi je n'ai jamais rencontré de mauvais prof). Si votre prof n'est pas américain, alors cela ôtera tout de suite à sa valeur, et il sera beaucoup moins tendance de se vanter d'avoir pris un cours avec ce prof.

Au passage soyez tolérant avec les profs américains. Certains croient que le français et l'espagnol sont la même langue, ne vous en offusquez surtout pas. D'autres font un effort notable pour apprendre quelques mots de français, effort à saluer, mais au final vous devrez parler anglais. Donc, pour les non-anglophone, faites vous assister par un copain (copine) capable de traduire, sinon ce sera une heure de perdue

Après ce voyage-pèlerinage, affichez donc vos photos de vacances dans facebook comme preuves. Ces photos auront presque valeur de diplôme.

N'oubliez pas, non plus, de vous faire photographier, lors des stages, avec les vedettes en provenance des Etats-Unis, ces photos pourront vous aider à vous intégrer. Les photos avec des pros européens ont, par contre, beaucoup moins de valeur, et ce même si le danseur européen en question a gagné les plus grands concours aux Etats-Unis.

* Choisir une école en France et en Europe est plus simple qu’on ne le croit. Là vous avez affaire à un peu tout: prof ayant voyagé aux Etats-Unis, compétiteurs de divers niveaux, prof s'étant formé lors de stages, seigneur local entouré de sa cour, professeurs académiques tenants d'un WCS codifié, etc... Au total, rien de particulier, si ce n'est que les débutants doivent savoir que les profs en Europe affichent absolument tous le fait qu'ils ont été formés avec les meilleurs ou qu'ils ont gagné des concours, donc ce critère n'est pas primordial. Ces références ne prouvent seulement qu'ils savent danser, mais ne prouvent strictement rien quant à leurs qualités pédagogiques. A noter que le fait de choisir une école où le prof affiche la référence "Académie des Maitres de Danses" peut être mal vu par les autres westcoasteurs parce que cela vous confère un coté académique "dans le moule" et enlève le coté "rebelle" si cher aux autres westcoasteurs.

* Gérer les soirées dansantes est un exercice périlleux. Souvent les professeurs ou les autres danseurs de WCS vous diront que "en WCS, on ne refuse pas". C'est une phrase qui est souvent prononcée par les profs lors des cours d'initiation, et c'est l'image que voudraient renvoyer les westcoasteurs. Vous vous apercevrez cependant bien vite que ce n'est pas plus vrai que dans les autres danses. Il vous faudra un minimum de temps de pratique, sinon il sera presque impossible pour vous de danser. Pour sauver votre soirée, essayez donc de repérer les danseurs/danseuses débutantes et dansez avec eux/elles. Ceux de votre cours sont les plus repérables, mais il peut y en avoir d'autres, donc soyez observateur. Le fait de connaitre des gens qui participent à une soirée peut vous aider à vous intégrer, mais il est inutile d'espérer danser dans une soirée où vous ne connaissez personne. Les gens resteront entre eux et ne se mélangeront à vous que si vous êtes un bon danseur.

Un bon moyen dans certaines soirées pour reconnaitre les danseurs expérimentés est de regarder le bar. Les danseurs expérimentes y sont souvent rassemblés autour d'un verre d'alcool alors que la soirée bat son plein. Ils boivent un coup, discutent entre eux, et iront danser une ou deux danses en début ou fin de soirée. Un tel comportement est typique des danseurs (danseuses) expérimentés en WCS. A l'inverse, ceux moins expérimentés seront souvent sur le bord de la piste à scruter la salle. Mais ces comportements varient, bien sur, en fonction de la configuration de la salle.

Une petite astuce pour les débutants: vous pouvez inviter volontiers des profs ou des danseurs professionnels sans avoir peur, le taux d'acceptation est supérieur avec un pro qu'avec un bon danseur (danseuse) local.
Evitez les soirées où un jack'n'jjill est annoncé. En effet, ce genre de concours, peut prendre jusqu'à un bon quart du temps de la soirée. Si en plus il y a une démo de la star locale de prévu, alors, la piste peu être fermée jusqu'à un bon tiers du temps. Chronometrez, et vous constaterez par vous-même.

Gardez en tête, lorsque vous dansez, que le west coast swing n'est pas une danse pour vous amuser et passer une bonne soirée, mais surtout une danse faite pour être vu(e). C'est une danse de frime et de "paraitre". "En west coast swing vous êtes au théatre", a un jour dit une fameuse professeur française de wcs. Et elle a raison: Vous ne dansez ni pour vous, ni pour votre cavalier (cavalière) mais pour ceux qui vous regardent. En sachant cela vous comprendrez beaucoup mieux la façon de danser des gens lors d'une soirée dansante.

* Aussi étonnant que cela puisse paraitre, les Jack’n’Jill niveau newcomer (traduction : concours niveau nouveau-venu), ne sont pas faits pour vous, les débutants. Donc, même si il est courant que des professeurs vous recommandent de vous y inscrire, évitez de le faire. En effet, ce sont les danseurs qui ont au moins quelques années d’expérience qui s’inscrivent dans cette catégorie des concours, ceci afin d’augmenter leurs chances de gagner. Donc si vous vous inscrivez à ce genre de concours après seulement 3 mois de cours, les personnes avec qui vous danserez risquent de ne pas vous le pardonner. Vous voilà avertis…

* Pour les débutants, sachez pour finir, que les pratiquants de west coast swing constituent, à l'image des surfeurs, une sorte de "tribu". Si vous ne faites pas partie de la tribu, alors vous n'êtes pas des leurs, et ce, même si vous dansez très bien le west coast swing. Pour vous intégrer il vous faudra vous montrer et faire vos preuves. Vous aurez alors à démontrer que vous maitrisez bien votre sujet, soit en faisant une démonstration magistrale, soit en suivant des cours pour connaitre des gens (pour les danseurs expérimentés, il est parfois bon de redescendre de 2 ou 3 niveaux de cours et de faire semblant de commencer le WCS, certains le font). Attention à ne pas trop en faire toutefois, sinon vous obtiendrez l'effet inverse, équilibre délicat à manier. En tant que danseur débutant vous ne faites pas encore partie de cette tribu, dommage pour vous.

Voilà, j'espère que ces petites considérations aideront les débutants à mieux aborder et à comprendre le monde du West Coast Swing. Et ne vous découragez pas, on arrive à apprivoiser tout cela après un moment de flottement. Bon courage et bonne danse à tous!!!

PS: pour les danseurs expérimentes qui sont arrivés jusqu'à la fin, arrêtez de trépigner sur votre chaise et de serrer si fort vos accoudoirs, sinon vous allez les casser et vous faire mal.. Vous aviez pourtant été avertis au début de cet article que ces considérations vous seraient incompréhensibles, mais vous n'avez pas voulu écouté. Elles reflètent un point de vue qui nécessite de la réflexion et un peu de recul, mais un point de vue qui existe tout de même, que vous le vouliez ou non. Allez, avouez le donc: vous ne comprenez pas ce qui est écrit plus haut, cela vous dépasse. Pour que vous puissiez comprendre, il est important pour vous de réfléchir à une seule question: Pourquoi Montesquieu a-t-il écrit "les lettres persanes" alors qu'il était pourtant lui-même Français?